Politique : le clash verbal, une tendance

0

Les insultes de part et d’autre venant des politiciens au Sénégal sont devenues une tendance régulière dans le milieu politique. Les leaders ne se passent pas de lancer des piques à leurs opposants une fois qu’ils eurent l’opportunité.

Le clash verbal est devenu une arme pour certains politiciens pour dénigrer leurs opposants. A 3 mois de l’élection présidentielle, c’est le moment idéal pour lancer une bonne campagne électorale et tous les moyens sont adaptes par les politiciens pour faire bonne impression face au peuple. Mais certains usent le clash pour affaiblir leurs opposants, un moyen indigne d’un vrai leader. Beaucoup ignore le vrai sens de la « liberté d’expression«  car ils se donnent comme excuse ce prétexte. Le Sénégal a toujours été un pays de modèle en matière de démocratie mais cela ne veut pas aussi sous-entendre que dire n’importe quoi sur n’importe qui est un moyen pour gagner la confiance de la population. Bien que dans le milieu politique ça demande parfois d’être un peu sévère avec son opposant mais c’est en respectant les règles du jeu et son homologues qu’on devient une référence et bien évidement en mettant les soucis des populations comme priorité à l’instar de THOMAS SANKARA, NELSON MANDELA etc…

Auteur : Mapathé DIAGNE

Share.

About Author

Leave A Reply