Procès en cassation : L’Etat veut juger Khalifa en décembre, soupçonne Taxawu Senegaal

0

Taxawu Senegaal est formel: L’Etat est en train de manœuvrer pour faire en sorte que Khalifa Sall soit jugé avant la fin de l’année. Ce, pour que l’ancien maire de Dakar ne puisse pas participer aux joutes électorales de 2019.

«Des informations en notre possession indiquent que le procès en cassation dans l’affaire de la caisse d’avance de la Ville de Dakar va se tenir au plus tard en début décembre (…) A n’en pas douter le message est clair. Khalifa Ababacar Sall doit renoncer à sa candidature sinon le procès devant la Cour suprême va être programmé en vue de le faire condamner définitivement avant le dépôt des candidatures à l’élection présidentielle», écrit la coalition dans un communiqué parvenu à Seneweb.

Pour qu’une telle chose ne se produise pas, les partisans de Khalifa Sall interpellent les magistrats et les appellent «à refuser que les juges de la Cour suprême exercent leur office dans le but manifeste d’aider Macky Sall à éliminer un adversaire politique». Car, indiquent-ils, «la Cour suprême n’est pas un bureau de vote et que ses juges ne doivent pas éliminer un candidat à l’élection présidentielle.»

Ils interpellent également les autorités religieuses, les organisations de la société civile et les représentations diplomatiques sur «cet empressement de la justice que rien ne justifie.»

En tout état de cause, menace Taxawou Dakar, «nous n’accepterons jamais que l’agenda judiciaire soit calqué sur le calendrier électoral et que le procès devant la Cour suprême soit transformé en tour éliminatoire de l’élection présidentielle du 24 février 2019».

Auteur: cityfmsenegal

Share.

About Author

Leave A Reply