L’épouse du prêcheur Oumar Sall retrouvée à Touba

L’affaire Awa Ndiaye comporte beaucoup de similitudes avec celle de la dame Coumba Kane qui avait été retrouvée à Touba alors qu’on pensait qu’elle avait fait l’objet d’un kidnapping.

Epouse du célèbre prêcheur Oustaz Oumar Sall, la jeune femme âgée d’une vingtaine d’années avait été portée disparue depuis le 2 février dernier, à la commune de Jaxaay. Mais voilà qu’une semaine après, Awa Ndiaye refait surface dans la ville de Touba.

Elle a été retrouvée aux abords de la grande mosquée par les membres du Dahira Moukhadimatoul Khidma. Au cours de l’opération, les membres du Dahira sont tombés sur un groupe de femmes qui avaient élu domicile aux abords de la grande mosquée. Interpellées, ces dernières ont décliné leurs identités à l’exception d’Awa Ndiaye.

Mais c’était sans compter sur la détermination des éléments de Moukhadimatoul Khidma qui ont contraint Awa Ndiaye à s’exécuter en déclinant son identité. Mais comme l’opération était menée à une heure tardive de la soirée, Awa Ndiaye est alors accueillie par un des responsables du Dahira pour la nuit.

Dès le lendemain, elle a été mise à la disposition du commissaire de Dianatou, Bachirou Sarr. Tout dans l’attitude de la dame semble corroborer une fugue. D’autant qu’Awa Ndiaye a juré de retourner dans son Saloum natal même si elle est reconduite de force auprès de son époux.

City News – Dakarmatin.com / Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *