Royaume-Uni : Harry et Meghan renoncent à leurs titres royaux

Le couple a décidé d’aller vivre à temps partiel au Canada, mais ce choix soulève nombre de questions en termes de coût et de statut.

Coup de tonnerre au Royaume-Uni. Alors qu’ils avaient déjà annoncé vouloir se mettre en retrait de la famille royale, le prince Harry et son épouse Meghan vont également renoncer à leur titre d’altesse royale. Ils cesseront dans le même temps de recevoir des fonds publics, a annoncé samedi le palais de Buckingham.

« Le duc et la duchesse de Sussex n’utiliseront plus leur titre d’altesse royale étant donné qu’ils ne sont plus des membres actifs de la famille royale », a expliqué le palais, ajoutant que le couple avait donné son accord au remboursement de certaines dépenses passées.

Dans une déclaration personnelle, la reine s’est félicitée qu’ait été trouvée « une solution constructive pour mon petit fils et sa famille ». Elle souligne que « Harry, Meghan et Archie resteront des membres très chers de ma famille ».

Reconnaissant « les défis » auxquels ils ont dû faire face ces deux dernières années, où ils ont été soumis « à une observation intense » de leurs faits et gestes, la reine affirme soutenir « leur souhait d’une vie plus indépendante ».

Pour leur part Harry et Meghan se sont engagés à rembourser certaines dépenses publiques dont ils ont bénéficié, notamment les sommes employées pour rénover le Frogmore Cottage à Windsor, leur lieu de résidence au Royaume-Uni, qui avaient été critiquées dans les médias.

Période de transition

La Reine Elizabeth II que la presse dit « blessée », avait réuni un conseil de famille rapproché autour du couple dans sa résidence de Sandringham, dans l’est de l’Angleterre. Elle s’était exprimée dans un communiqué en son nom, mode de communication réservé aux cas exceptionnels, donnant la mesure de la tempête que traverse la monarchie britannique face à la volonté du prince de 35 ans de prendre le large et de gagner de l’argent en restant membre de la famille royale.

Elle avait notamment annoncé qu’elle « soutient entièrement le désir de Harry et Meghan de créer une nouvelle vie ». « Même si nous aurions préféré qu’ils restent des membres de la famille royale à plein temps, nous respectons et comprenons leur volonté de mener une vie plus indépendante », affirme la reine dans cette déclaration transmise par le palais de Buckingham. « Harry et Meghan ont été clairs sur le fait qu’ils ne veulent pas dépendre des fonds publics » et un accord a été trouvé sur « une période de transition » durant laquelle ils vivront entre le Royaume-Uni et le Canada, avait-elle poursuivi.

City News / International

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *