La police disperse les manifestants à Alger

0

La police algérienne a tiré de nombreuses grenades lacrymogènes pour dégager l’entrée du Palais du gouvernement, siège des bureaux du Premier ministre, pour disperser les très nombreux manifestants rassemblés devant le bâtiment à Alger, a constaté une journaliste de l’AFP. La foule a massivement reflué plusieurs centaines de mètres plus bas avant de se disperser en grande partie, et seule une petite centaine de manifestants faisaient face à de nombreux policiers anti-émeutes, selon cette journaliste.

Manifestation massive à Alger 

Plusieurs milliers d’Algériens défilaient vendredi dans le centre d’Alger, contre la perspective d’un cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika. Alors que toute manifestation est interdite dans la capitale algérienne depuis 2001, le gouvernement a affirmé qu’il ne cèderait pas à la pression de la rue.

Share.

About Author

Leave A Reply