Ordre des médecins : Vent de rébellion

0

Des médecins, qui prétendent parler au nom de leurs pairs et pour l’intérêt de leur profession, avertissent : «La situation au sein de l’Ordre national des médecins du Sénégal, sans être alarmante, commence à devenir préoccupante.»

Les lanceurs de l’alerte, repris par Les Échos, sont Pr Aïda Sylla, Pr Issa Wone, Dr Cheikh Al Khalifa Aboubacar Cissé et Dr Mohaned Lamine Ly. Ils fustigent deux  choses : le non renouvellement des instances depuis le 20 décembre 2014 et un trou de 10 millions dans les caisses de l’Ordre.

«Nous exhortons le président de l’Ordre à répondre le plus rapidement possible aux sommations des services du ministère de la Santé et de l’Action sociale en vue du renouvellement, dans les plus brefs délais, des organes de l’Ordre», suggèrent Pr Aïda Sylla et Cie.

Ils ajoutent : «Nous pensons que le moment est venu, pour cette noble institution qu’est l’Ordre national des médecins du Sénégal, de renforcer les normes de légalité et de bonne gouvernance, de raffermir les principes d’éthique et de déontologie et de promouvoir de saines relations de confraternité entre tous les médecins exerçant dans notre pays.»

Auteur: cityfmsenegal

Share.

About Author

Leave A Reply