Résiliation de contrat : Adama Bictogo attend la notification et agite un…

0

L’homme d’affaires ivoirien Adama Bictogo dément avoir reçu une notification de la résiliation du marché de construction de l’Université Amadou Moctar Mbow à Diamniadio. « C’est un marché qui a été gagné par appel d’offres. Pour qu’il y ait notification, il y a des dispositions juridiques dans la convention qui nous emmènent à un arbitrage. Et l’arbitrage, c’est le tribunal de Paris. On n’en est pas là. Moi, je n’ai pas besoin qu’on en arrive au tribunal de Paris compte tenu des relations que j’ai avec le Sénégal. Si le gouvernement m’invite à engager une négociation, on peut rediscuter de ce marché », clarifie-t-il dans Libération.

Le responsable de la société Marylis Btp d’expliquer le retard noté dans la livraison du chantier. « Au mois de juin 2018, j’ai rencontré les autorités sénégalaises, notamment les ministres des Finances et de l’Enseignement supérieur, pour leur dire que le projet est sous-évalué et qu’il nous est difficile de continuer la construction de l’université, initialement prévue pour 128.000 m2, qui se retrouve à 250.000 m2, soit une augmentation de 50% de la surface d’origine ». D’après Adama Bictogo, il n’est responsable d’aucune défaillance et que les responsabilités sont partagées entre les deux parties.

Auteur: Mareme DIAW

Share.

About Author

Leave A Reply